Formation à l’orthodontie : l’expérience au service de la pédagogie

Orthodontiste en exercice

L’art d’aligner les dents… Les origines grecques du mot “orthodontie”  nous dévoilent les contours de cette spécialité de la chirurgie dentaire. L'orthodontiste, ou orthopédiste dento-facial, est donc chargé de diagnostiquer, corriger et traiter les malocclusions causées par de mauvaises positions dentaires ou osseuses. Bien choisir sa formation à l’orthodontie, c’est acquérir les connaissances nécessaires à la pratique de la spécialité. Mais c’est également être accompagné par des professionnels sur lesquels vous appuyer pour lancer et pérenniser cette discipline au sein de votre cabinet. Telle est la promesse du CETO (Centre d’Enseignement des Thérapeutiques Orthodontiques, Orthopédiques et Fonctionnelles) : l’expérience au service de la pédagogie pour combiner formation et orthodontie.

 

Pourquoi se former à l’orthodontie ?

Selon les données de l’ONCD (Ordre National des Chirurgiens-Dentistes), nous dénombrons aujourd’hui sur notre territoire un peu plus de 2400 orthodontistes. Avec un praticien pour 27000 Français, la discipline a de quoi séduire et les besoins sont croissants. Alors, pourquoi se former à l’orthodontie ? Que vous soyez jeune diplômé ou praticien libéral en cabinet, l’exercice de l’orthodontie passe par une nécessaire période de formation.

Se spécialiser en orthodontie / ODF après l’obtention d’un diplôme de chirurgien-dentiste

Six années d’études sont nécessaires à l’obtention d’un diplôme en chirurgie dentaire. Le parcours est long et exigeant, mais pourtant, certains jeunes diplômés font le choix de se spécialiser en orthodontie (ou orthopédie dento-faciale). 

En France, la demande en traitements orthodontiques est en pleine expansion. En effet, aujourd’hui, l’évolution des techniques et des technologies rend les soins moins invasifs, et plus innovants, précis et confortables que jamais. Par ailleurs, outre le côté strictement médical, dans une société qui confère à l’esthétique du sourire une place de plus en plus importante, le recours croissant aux soins d’orthodontie à tous les âges est devenu une réalité.

Une spécialisation en orthodontie en tout début de carrière peut ainsi s’avérer judicieuse pour se démarquer et répondre aux enjeux actuels.

Vous êtes déjà dentiste, pourquoi ne pas devenir orthodontiste ?

Le besoin croissant en soins dento-faciaux représente également une opportunité, pour les chirurgiens-dentistes en exercice, d’évolution de carrière. Une formation en orthodontie, même réalisée plusieurs années après la faculté, est ainsi l’occasion d’acquérir de nouveaux savoir-faire.

Il s’agit d’une vraie réponse pour, notamment :

  • ceux qui souhaitent développer leurs compétences d’omnipraticiens,
  • les dentistes, pédodontistes, stomatologues… qui envisagent de donner un nouvel élan à leur trajectoire professionnelle,
  • diversifier les activités au sein d’un cabinet dentaire,
  • se challenger et se confronter à de nouveaux défis.  

Plus qu’une spécialisation, une formation initiale au métier d'orthodontiste permet d'élargir votre horizon. Voyons comment les apprentissages dispensés par l’équipe pédagogique du CETO vous permettent d’acquérir de solides connaissances en thérapeutiques orthodontiques, orthopédiques et fonctionnelles.

 

L’enseignement du métier d’orthodontiste au CETO (Paris) : contenu de la formation et étapes-clés

Nous avons vu que les raisons qui pouvaient décider un jeune diplômé ou un praticien établi à se former à l’orthodontie sont nombreuses. Mais comment effectuer son apprentissage ? Au CETO, l’accent est mis sur une pédagogie originale, qui vise à optimiser l’assimilation des connaissances, pour former de manière progressive et concrète les futurs orthodontistes. En voici les principales caractéristiques.    

Combien d’années d’études pour devenir orthodontiste ?

La formation initiale en orthodontie au CETO se déroule sur deux années. Pour chaque année, nous avons mis en place un cycle d’études, divisé en quatre sessions de quatre jours chacune :

  • Soit en semaine, avec quatre jours de cours du lundi au vendredi inclus ;
  • Soit le week-end, avec là aussi quatre jours de cours, du vendredi au lundi inclus.

Les cycles de formation ont tous lieu à Paris, au Novotel Paris les Halles (1er arrondissement).

À l’issue de la première année et après 128 heures de cours, vous aurez acquis les bases de l’orthodontie et de l’orthopédie dento-faciale. Ce socle de connaissances sera ensuite approfondi lors des 128 heures de cours de la deuxième année qui permettent d’aborder des traitements plus complexes.

En effet, les apprentissages sont basés sur des cas qui gagnent en complexité au fur à mesure de l’avancée des sessions. C’est la raison pour laquelle les deux cycles d’études, répartis sur ces deux années, sont indissociables pour être validés.

Au terme des deux cycles de formation, le CETO propose à ses élèves des ateliers de remise à jour des connaissances et de techniques avancées. De même, vous gardez le contact avec notre équipe enseignante, qui pourra vous guider et vous conseiller sur vos traitements en cours.  

L’étude de 8 cas types

Au CETO, la complexité progressive des apprentissages se matérialise par l’étude de huit cas types qui correspondent aux huit sessions : quatre sont examinés en première année et quatre au cours de la deuxième année. Chaque cas type correspond à une grande famille de malocclusions ou de malformations de croissance.

  • cas types 1, 2 et 3 : malocclusions ou malformations de classe I (les plus courantes) avec encombrement et un désalignement dentaire mineur ;
  • cas types 4, 5 et 6 : étiologies et formes cliniques de classe II - division 1 avec protrusion dentaire accompagnée de troubles fonctionnels et squelettiques, dont l'hyperdivergence ;
  • cas types 7 et 8 : malpositions dentaires et lourdes dysmorphies de classe II - division 2 (protrusion avec incisives supérieures rétro inclinées) et de classe III (surplomb horizontal négatif).   

Valider les étapes pédagogiques clés

L’enseignement prodigué par les praticiens du CETO répond à une exigence pédagogique qui s’articule autour de cinq étapes clés.

  • Étape 1 : recherche des étiologies et des formes cliniques du cas, enseignement des bases fondamentales, 
  • Étape 2 : mise en place du diagnostic assisté, de l’observation clinique, de l’étude des moulages et de l’étude céphalométrique (reposant sur une analyse numérique propre au CETO),
  • Étape 3 : détermination du degré de gravité de la dysmorphie, pour vous permettre de vérifier si vous êtes apte à prendre en charge le cas,
  • Étape 4 : choix de la stratégie thérapeutique la plus pertinente et adaptée à l’âge du patient avec pour objectif de prévenir et d’empêcher la récidive,
  • Étape 5 : sélection d’un appareillage sur-mesure qui permette de répondre aux exigences de la stratégie thérapeutique définie.

Lors de l’étude de chaque cas type, nos enseignants appliquent cette méthodologie par étapes. Celle-ci est garante d’une maîtrise progressive et solide des connaissances nécessaires à la pratique de l’orthodontie.

 

Le CETO, plus qu’une école d’orthodontie

Si faire le choix de se former à l’orthodontie n’est pas le fruit du hasard, opter pour un centre de formation l’est encore moins. Au CETO, la qualité et le suivi font toute la différence.

Les praticiens d’aujourd’hui forment les orthodontistes de demain

Depuis plus de 30 ans, nous faisons le choix de confier les enseignements dispensés uniquement à des praticiens. Il s’agit là d’un aspect fondamental, au cœur de notre approche de la formation à la pratique de l'orthodontie. Entre praticiens, vous parlez le même langage, vous êtes confrontés aux mêmes réalités, vous vous représentez les mêmes images.

L’enseignement, plus concret, plus proactif, gagne en qualité. Pour ce faire, nous nous appuyons sur une équipe de praticiens expérimentés et talentueux :

  • Jean FLOUR : Docteur en Chirurgie Dentaire, Docteur en Sciences Odontologiques, Docteur d'Université, Spécialiste Qualifié en Orthopédie Dento-Faciale, Ancien Maître de Conférence des Universités, Post Graduate New York University, Membre titulaire de la SFODF ;
  • Jean-Pierre JAGUT : Docteur en Chirurgie Dentaire, CES en Biologie Buccale, CES en Orthopédie Dento-Faciale, Diplôme Universitaire en Orthodontie, Spécialiste Qualifié en Orthopédie Dento-Faciale, Ancien Assistant des Universités, Post Graduate New York University, Membre adhérent de la SFODF ;
  • Jean-Paul RINGARD : Docteur en Chirurgie Dentaire, Diplômé du CETO, Post Graduate New York University, Membre titulaire de la SFODF. 

La qualité des enseignements et la renommée de ses enseignants font la fierté du CETO, qui a formé, depuis 1991, plus de 2000 praticiens. 

Pendant et après la formation orthodontie : le CETO aux côtés des praticiens

Chaque étudiant qui décide de se former au CETO reste lié à l’école durant toute sa carrière. Nous n’envisageons pas notre formation sans un accompagnement qui va au-delà des seules sessions de nos cycles d’études.

Ainsi, durant la formation, nos enseignants restent disponibles pour guider et accompagner les futurs orthodontistes dans leur cheminement vers la création de la spécialité au sein de leur cabinet.

Enfin, à l’issue des cycles de formation, les équipes du CETO restent mobilisées aux côtés des praticiens : les liens sont réels et les occasions d’échanger sur les cas, les choix thérapeutiques ou l’évolution des techniques sont nombreuses.

Vous envisagez de devenir orthodontiste ou orthopédiste dento-facial ? Prenez contact avec nous pour en savoir plus sur nos cycles de formation.